Corée du Sud : Les fourmis de l'apocalypse

Ça sent le gaz en ce moment en Corée du Sud. Depuis jeudi 21 juillet, les habitants de la côte sud-est du pays se plaignent d'odeurs suspectes et non identifiées. A Pusan, les autorités affirment avoir reçu plus de 200 plaintes à ce sujet. Même inquiétude du côté de la ville de Ulsan, à une centaine de kilomètres plus au nord. Des échantillons d'air ont été prélevés dans les zones signalées, mais pour l'instant les émanations restent inexpliquées. Malgré les propos rassurants des scientifiques, la rumeur n'a pas attendu les résultats de l'enquête pour se propager, d'autant que de mystérieuses colonnes de fourmis ont  été aperçues sur une plage de Pusan. Pour de nombreux internautes, gaz et fourmis seraient le signe de l'imminence d'un tremblement de terre.

 

 

Chine : Les moines de Larung Gar de nouveau menacés d’expulsion

Ce sont des maisons rouges adossées à la colline. Tortue fragile perchée sur les hauts plateaux tibétains de la province du Sichuan en Chine, l'étrange carapace des mont sacrés du district de Sêrtar est formée de milliers de toits de bois et de tôle. Bienvenue à Larung Gar, l’une des plus grandes académies bouddhistes au monde ! Fondée en 1980 par le lama Jigme Phuntsok, membre de la secte des “bonnets rouges”, l’institut de la vallée de Larung autrefois inhabitée, attire de très nombreux étudiants en religion et… des touristes. Des milliers de moines risquent aujourd’hui l’expulsion.

 

Corée du Nord : Qui seront les pays invités du 7e Congrès du Parti du travail ?

L’évènement est attendu pour début mai prochain. Pour la première fois en 36 ans, les représentants du Parti du Travail de Corée (PTC) doivent se réunir en congrès à Pyongyang. Au programme : des annonces en matière économique et un soutien au pouvoir de Kim Jong-un. Un rassemblement dont on connait l’affiche, mais pas encore la liste des invités

Sina.com

Corée du Sud : Portraits de Séoul

Encore un livre sur la Corée ! Difficile d’y échapper en cette période de lune de miel diplomatico-culturelle et ces années croisées au programme aussi roboratif qu’un bibimpap des montagnes –plat à base de riz et de légumes-. Dans cette mousson d’ouvrages sur le pays des nuits agitées, nous avons pioché cette invitation au voyage aux éditions Hikari. Une plongée dans l’une des mégalopoles les plus fascinantes d’Asie : Séoul par celles et ceux qui y vivent !

 

Chine : Xi Jinping en Mao 2.0

La dernière fois que nous avons aperçu une célébrité au fond d’un plat c'était en 1997. Le visage de l’acteur français Alain Delon était imprimé sur des culs de casseroles sur le marché de Namdaemum à Séoul. Cette fois nous sommes en Chine, et c'est le président Xi Jinping qui a l'honneur du vaisselier. Jamais peut-être un leader chinois ne s'était aussi bien senti dans son assiette. L’actuel chef de l’Etat est célébré en vidéo. Le dernier clip laisse même entendre que  « l’oncle Xi, » surnom que lui attribue la propagande, serait le « gendre idéal »

Copie d'écran site de vente en ligne AliExpress

Liu Xiaobo Plaza : Colère de Pékin contre la politique du changement d’adresse des sénateurs américains

Pékin a vivement critiqué ce mardi un projet de loi du Sénat américain visant à rebaptiser la rue où se trouve l’ambassade de Chine à Washington, du nom du prix Nobel de la paix chinois emprisonné, Liu Xiaobo. Une idée « ridicule » selon le pouvoir chinois. Pour le coup, on n’est pas loin d’être d’accord.

 

La Corée du Nord met en orbite le satellite « étoile brillante »

On ne peut pas dire que ce soit une surprise. Depuis jeudi, tous les satellites avaient les yeux braqués sur le pas de tir de Sohae dans le nord-ouest de la Corée du nord. Agitation des personnels, mouvements de matériels, tout laissait entendre que Pyongyang faisait le plein de carburant de sa fusée. Le régime lui-même avait d’ailleurs parlé d’un lancement de satellite entre le 7 et le 14 févier. Ce qui n’a pas empêché les réseaux sociaux de tousser cette nuit. A 00h30 GMT, la Corée du Nord procédait à un nouveau tir balistique longue portée.

 

Chine : Pékin expulse la correspondante de l’Obs à Pékin

Noël est décidemment une saloperie pour les libertés en Chine. C’était un 25 décembre 2009, le Prix Nobel de la Paix, Liu Xiaobo, était condamné à une très lourde peine de prison. C'est encore ce vendredi, le 25 décembre 2015, qu’Ursula Gauthier a appris son expulsion de facto du pays. Voilà un peu plus de six ans, que notre consœur et amie couvrait l’actualité chinoise et asiatique pour l’hebdomadaire français depuis Pékin. Le 31 décembre prochain, la Chine risque de perdre l’une de ses meilleures plumes étrangères. Une expulsion qui, si elle se confirme, témoigne de l'extrême faiblesse de l’Europe dans son rapport à la Chine, et en particulier de la diplomatie française.

 

Après les attentats de Paris, la capitale française sur toutes les lèvres à Pusan (Corée du Sud)

Il est des événements qui marquent la mémoire collective. Chacun se souvient avec plus ou moins de précisions de ce qu'il faisait lorsque les tours jumelles de New-York se sont effondrées le 11 septembre 2001, beaucoup se souviendront longtemps des attaques sur Paris le 13 novembre 2015, même en étant loin de la capitale française. Le texte suivant a été publié une première fois sur Asialyst, votre nouveau média sur l'Asie.     

Plage de Gwangali, Busan, Corée du Sud / Novembre 2015 / SL

Chine : Une vidéo pour la promo du 13ème plan quinquennal

On connaît la chanson. C'est même devenu l'une des marques emblématiques de l'ère Xi Jinping en Chine. A chaque événement important pour le parti, la propagande communiste pousse la chansonnette. C'est le cas encore aujourd'hui avec ce clip psychédélique annonçant le 13ème plan quinquennal chinois (2016-2020). Les chants rouges version web 2.0

 

>

Corée du Sud: "L'enfer, c'est la Corée!"

« L'enfer, c'est les autres » disait Jean-Paul Sartre. Pour les jeunes coréens aujourd'hui, l'enfer c'est surtout leurs beaux parents et la Corée du Sud. Un sentiment qui a donné naissance à une expression : « Hell Choson ! » L'anglais « Hell » pour enfer et le coréen « Choson » pour le nom de la dynastie qui a régné sur la  Péninsule de 1392 à 1910. 

Chen Guangcheng, « l'avocat aux pieds nus »

C'est rare, un héros à la radio. Même si le terme est souvent galvaudé, même si les héros n'existent que chez Disney, cette silhouette l'évoque quand même. Costume, cravate et lunettes noires, cette vie de sacrifice et de courage est aujourd'hui racontée dans une autobiographie publiée chez Globe. Chen Guangcheng a été accueilli toute une journée par le service chinois de Radio France Internationale, dont il connaît par cœur la plupart des noms des journalistes, y compris ceux des techniciens. On a presque eu envie de lui prendre la main pour lui faire visiter les studios, tellement le dissident aujourd'hui en exil aux États-Unis est un fondu du transistor. L'avocat aux pieds nus souhaitait visiter la radio qu'il écoutait sur ondes courtes en Chine au nez et à la barbe du pouvoir chinois. Monsieur Chen sera ce soir dans l'émission Decryptage à 19h10.

 

 

La Corée du Nord change d'heure

Hiroshima pour les Japonais, 70ème anniversaire de la libération pour les Coréens. Il aura donc fallu attendre 70 ans avant que la Corée du Nord ne se décide à remettre les pendules à l'heure. C'est tout ce qu'il y a de plus officiel, le régime communiste annonce ce vendredi l'adoption d'une nouvelle mesure du temps. Une nouvelle « heure de Pyongyang » contre la cadence des horloges imposée il y a un siècle par les « cruels impérialistes japonais ».

Corée du Sud : Face à Uber, la frénésie Kakao Taxi

C'est l'un des marchés les plus brûlant du moment en Corée du Sud. En moins de trois mois, l'application Kakao Taxi a séduit plus de 300 000 utilisateurs, pour la plupart des utilisatrices. Le principe est simple : L'application mobile fonctionne exactement comme celle de l'américain Uber, sauf qu'ici les chauffeurs ont tous une licence. 

 

MERS en Corée du Sud : Park Geun-hye « Madame, je ne sais pas ».

« Tout va très bien madame la Marquise ». L'air est à la mode en Corée du Sud en ce début d’été, alors que les autorités viennent d’annoncer deux décès supplémentaires dus au coronavirus MERS. Le Syndrome Respiratoire du Moyen-Orient a déjà tué neuf personnes. Treize nouveaux cas de contamination ont été recensés, ce qui porte à 108 le nombre total de personnes infectées. L’épidémie a déclenché le doute et la colère au sein d’une partie de l’opinion, et sur les réseaux sociaux, la présidente Park Geun-hye est devenue « Madame je ne sais pas ».

Capture écran Todayhumor

Corée du Nord: Quand le mont Paekdu se réveillera

La même crainte revient à chaque printemps, le même goût de cendres et de terres brûlées, la même vision d’apocalypse. C’est l’une des rares choses sur laquelle les deux Corées peuvent se mettre d’accord. Le réveil du Mont Paekdu, la montagne Changbai pour les Chinois, serait à coup sûr destructeur pour les régions environnantes. Il y a 1000 ans, l’éruption du volcan a déclenché une puissance égale à plusieurs bombes atomiques. Aujourd’hui, le cratère montre à nouveau des signes de vie.   

Népal : Tsunami sur le toit du monde

C'est la saison des bouchons et des camps de base plein à craquer dans l'Himalaya. Depuis samedi matin, les grimpeurs de l'Everest ont été parmi les premiers à raconter la violence du séisme qui a frappé le cœur du Népal. « Quand vous grimpez l'Everest, vous rencontrez très souvent des avalanches a ainsi affirmé au New York Times, l'himalayiste britannique Nick Talbot. Mais là, c'était comme un tsunami. J'ai vu ce mur de glace et de neige arriver sur nous ». Des récits qui laissent imaginer l'ampleur de la catastrophe pour les populations rurales, loin des micros et caméras.

 

Chine : Les oignons ne valent plus un radis

Ces planteurs d'oignons de la province du Henan au centre de la Chine n'ont plus que leurs yeux pour pleurer. Selon le magasine Caixin, devant la chute des prix certains agriculteurs ont décidé d'offrir le fruit de leur récolte aux passants, pourvu que ces derniers acceptent de se pencher pour ramasser les précieux condiments. Les récolter serait en effet devenu plus cher que de les vendre.

Chine : Suicides aux pesticides

Les images contrastent avec le bouillonnement de ce célèbre et très surveillé quartier commerçant de la capitale chinoise. Sur les pavés de la rue Wangfugin à Pékin, des silhouettes inanimées attirent un large attroupement. Comme le montre cette photo qui a circulé sur les réseaux sociaux chinois ce samedi, les forces de l'ordre ont rapidement encadré la scène. Une trentaine de chauffeurs de taxi se sont évanouis après avoir ingurgité des pesticides, le mode de suicide le plus utilisé en Chine.

Chine : Une chanson à la gloire des censeurs du web

On fait des chansons sur tout et n'importe quoi en ce moment en Chine. Il y avait la chanson du porte-avions, celle dédiée au président Xi Jinping et à son épouse, voilà maintenant une composition à la gloire de la « grande muraille informatique ». Un chant pour célébrer les gardiens d'un web totalement asphyxié par la censure.