liberté de la presse

Wu Si : « 80 % de nos sujets sont refusés par le bureau de la censure. »

 

Dans le cadre du reportage consacré à la fronde des journalistes en Chine, diffusé jeudi 7 février sur la radio mondiale, nous ouvrons cette semaine le blog aux confrères chinois. Un mois après la grève des rédacteurs du Nanfang Zhoumo, quel est l’état d’esprit d’une profession confrontée à la fois aux mutations de l’ère internet et à la propagande toujours omniprésente dans un pays en pleine transition. La censure du numéro spécial de fin d’année du grand hebdomadaire de Canton a été la goutte d’eau qui a fait déborder l’encrier. Un acte vécu par les rédactions comme une véritable humiliation dans la Chine du ½ milliard d’internautes. Bonjour Wu Si…

#Nanfang Big Bang 4 / Wu Si / Photo SL
  

Cheng Yizhong : « En Chine, certains officiels considèrent encore les journalistes comme des ennemis. »

Dans le cadre d'un reportage consacré à la fronde des journalistes en Chine, diffusé jeudi 7 février sur la radio mondiale, nous ouvrons cette semaine le blog aux confrères chinois. Un mois après la grève des rédacteurs du Nanfang Zhoumo, quel est l’état d’esprit d’une profession confrontée à la fois aux mutations de l’ère internet et à la propagande toujours omniprésente dans un pays en pleine transition. La censure du numéro spécial de fin d’année du grand hebdomadaire de Canton a été la goutte d’eau qui a fait déborder l’encrier. Un acte vécu par les rédactions comme une véritable humiliation dans la Chine du ½ milliard d’internautes. Bonjour Cheng Yizhong…

Nanfang Big Bang 3 / Cheng Yizhong / Photo SL
 

Li Datong : « L’internet a ringardisé la censure chinoise. »

Dans le cadre d'un reportage consacré à la fronde des journalistes en Chine, diffusé jeudi 7 février sur la radio mondiale, nous ouvrons cette semaine le blog aux confrères chinois. Un mois après la grève des rédacteurs du Nanfang Zhoumo, quel est l’état d’esprit d’une profession confrontée à la fois aux mutations de l’ère internet et à la propagande toujours omniprésente dans un pays pourtant en pleine transition. La censure du numéro spécial de fin d’année du grand hebdomadaire de Canton a été la goutte d’eau qui a fait déborder l’encrier. Un acte vécu par les rédactions comme une véritable humiliation dans la Chine du ½ milliard d’internautes. Bonjour Li Datong…

Nanfang Big Bang 2 / Li Datong / Photo SL
 

Yan Lieshan :"La liberté d'expression en Chine n'est plus qu'une question de temps"

Dans le cadre d'un reportage consacré à la fronde des journalistes en Chine, diffusé jeudi 7 février sur la radio mondiale, nous ouvrons cette semaine le blog aux confrères chinois. Un mois après la grève des rédacteurs du Nanfang Zhoumo, quel est l’état d’esprit d’une profession confrontée à la fois aux mutations de l’ère internet et à la propagande toujours omniprésente dans un pays pourtant en pleine transition. La censure du numéro spécial de fin d’année du grand hebdomadaire de Canton a été la goutte d’eau qui a fait déborder l’encrier. Un acte vécu par les rédactions comme une véritable humiliation dans la Chine du ½ milliard d’internautes. Bonjour Yan Lieshan...


Nanfang Big Bang / Yan Lieshan / Photo SL
 

En Chine, des personnalités anti-censure invitées à « boire le thé »

 

Une star Taïwanaise a disparu en Chine. Annie Yi n’a pas donné de nouvelles depuis jeudi après-midi. L’actrice qui vit à Pékin a envoyé un message sur internet indiquant qu’elle était invitée à « boire le thé » par les agents de la sécurité publique. Comme d’autres, elle a soutenu les journalistes du Nanfang Zhoumo en grève contre la censure au début de la semaine. Depuis elle est injoignable

 

 

Une presse libre, un si beau et si dur combat

Partout et toujours, dans le monde, des hommes se battent pour faire rimer liberté d'agir et liberté de penser, démocratie et presse pluraliste et indépendante. La Journée mondiale de la liberté de la presse, ce 3 mai, salue ces multiples efforts. A cette occasion, Mamadou Gueye, un professeur de Guinée, m'a adressé ce beau message. Qu'il en soit remercié :

"Je sais combien il est important d'informer, et de rendre service à tous ces milliers d'auditeurs par le monde...J'en suis convaincu, étant un militant des droits de l'Homme. Pour la petite histoire, je suis enseignant-chercheur à l'université où j'apprends à mes étudiants à revendiquer la liberté d'expression et d'opinion combien de fois si chère à ma conception de la démocratie. Je reste aussi persuadé que la liberté d'expression et d'opinion, si elle est tant convoitée, c'est grâce à vous, à travers la radio mondiale.

C'est pourquoi en ce jour je vous adresse mes vifs encouragements et vous exhorte à continuer à servir avec la plus grande franchise ces milliers d'africains qui restent accrochés toutes les minutes à vos oreilles..."