Pornographie

Il y a des mots qui font cliquer, celui-ci a déclenché une tornade d’images sur la toile en Chine. Des internautes photographes chinois ont en effet décidé de dénuder le système

La campagne a été baptisée « Ai Luo Luo » : « Ai » en chinois signifie "aimer" et « Luo » la "nudité". Traduction : Les internautes se dénudent pour soutenir Ai Weiwei. Près d’une centaine de photos seraient ainsi déjà arrivées sur le blog créé en solidarité avec l’artiste chinois le plus connu à l’étranger affirment les soutiens de l'artiste.

 

Clic Clac ! 

C’est désormais une habitude en Chine, dès que les internautes souhaitent dénoncer quelque chose, ils sortent l’appareil photo. C’était le cas avec la campagne lunettes noires pour l’avocat aveugle Chen Guangcheng. Même chose avec les images de ces transports scolaires dangereux, diffusées après l’accident d'un mini-bus qui a tué 19 enfants de maternelles, mercredi 16 novembre 2011 dans la province du Gansu.
 
 
 
Cette fois, la campagne se veut plus humoristique.  Déjà sous le coup d’un redressement fiscal, Ai Weiwei est désormais accusé de pornographie. En cause : cette œuvre où le plasticien pose nu entouré de quatre femmes.
 
 
 
La bête noire des autorités chinoises en est, pour le coup, vraiment tombée des nues. « J’ai cru que c’était une blague » a fait savoir l'interessé qui qualifie l'accusation de ridicule. Résultat : les internautes ont pris la blague au sérieux et, à leur tour, ont décidé de mettre en ligne leurs propres photos.  
 

Nu collectif

Cela donne un grand déshabillage collectif et un grand n'importe quoi certainement exutoire : Un internaute s'est installé près d’une rivière, de dos à coté de sa moto ; un autre s'est accroupi et tente d'animer un brasier; un autre encore pose de face avec la photo d’Ai Weiwei en guise de feuille de vigne ; cet autre a choisi une fleur jaune pour cacher l’objet du délice : plus provocant, celui-là c’est enfermé dans une cage avec son chien ; un autre a choisi de se montrer de profil dans la posture du penseur de Rodin ; un autre dans celle du David de Michel Ange.
 
 
 
Le nu dans toutes les positions et même à plusieurs, comme ci-dessus dans cette oeuvre de l'artiste A. Chang intitulée "le maillot" et présentant 101 femmes et un homme dans leur plus simple appareil.
 
 Ai Weiwei et le lama de la censure (via Hyperallergic)
 
 
Mais l’humour nu ne fait pas rire tout le monde. Certains y voient même une véritable provocation. Car l'affront va bien au delà du tous à poil ! Jusqu’à présent en effet, à la manière d'un judoka Ai Weiwei a réussit à retourner toutes les accusations. Fraude fiscale, les internautes envoient des chèques de soutien. Pornographie, toute la toile se déshabille !
 

Bande de nus

Pour Wu Fatian, c’est bien ici la preuve qu’Ai Weiwei est un « un acteur » qui use de sa célébrité pour contourner les règles établies. Le professeur l’a écrit dans une tribune publiée par le Global Times. Il aurait dit-il reçu ensuite un coup de fil d’un certain… 
 
"Ai Weiwei" dit la voix au téléphone. Puis l'échange devient houleux : « Si tu continue à dire n’importe quoi dans le journal, tu vas voir le père fouettard... Je vais te battre ! »
 
Le professeur a enregistré la conversation et l'a diffusé sur internet
 
L'enregistrement a visiblement été supprimée depuis par son auteur
 
 
Impossible de dire s’il s’agit réellement d’Ai Weiwei, ce qui est sûr c’est que le professeur en question a reçu des dizaines d’appels depuis. Ai Weiwei pour se venger a laissé le numéro de téléphone portable de l'intéressé sur Twitter -censuré en Chine mais accessible avec certains logiciels-.
 

Grand déballage

C’est là encore, la preuve d’un « comportement immoral » estime le Global Times. Le quotidien qui, semble t-il, a décidé à son tour de se lancer dans la guerre des nus en publiant ce matin cette photo étonnante.
 
 
 
 
La photo a été classée dans les « insolites » du journal.
 
A voir également, ces photos d'étudiantes anglaises nues et à cheval sur le site de Radio Chine Internationale
 
 
 
 
Pornographie en deçà du yangtsé, insolite au-delà... c'est visiblement l'heure du grand déballage !
 

 

1 Comments

énorme.