Métro, météo, repos

 

Vacances, j’oublie tout… Pas si facile d’oublier la capitale chinoise pendant les vacances. A commencer par la ligne 1 du métro, transformée chaque été en sauna humain. Des milliers de Chinois, et moi et moi et moi... Pour vivre l'expérience, réglez le thermostat sur 40 et cliquez sur la vidéo ci-dessous 

 
Tous dans le même bain ! Une expression chargée de gravité en raison du brusque revirement de la météo. La capitale chinoise a été noyée sous les eaux ce week-end avec la propriétaire qui vous contacte paniquée à l’idée de retrouver sa maison inondée comme le reste du quartier. Le déluge de ces derniers jours a fait 77 morts selon les bilans officiels, notamment dans des véhicules immobilisés par la violence des éléments déchaînés 
 

 

Difficile d'oublier Pékin dans des circonstances aussi dramatiques, même si en Thailande la rupture est presque insolente. Un changement mesuré dès le café internet de l'aéroport de Bangkok. Censurés en Chine, Facebook, RFI et Twitter sont de nouveau accessibles sur Internet
 

 

 
La Thaïlande fait rêver, et notamment les correspondants de presse
 
 
Oubliés également la pollution et le gris de juillet à Pékin,
 
 
la carte postale est beaucoup plus bleue,
 
 
 
même les restaurants grecs de Bangkok semblent à la fête.
  
 
 

Bon évidemment ce sont les vacances,

 

et cela fait penser à cette blague qu'on nous a raconté il y a fort longtemps à Gaza.

"C'est l'histoire d'un mec qui s'ennuie au paradis. Tout est beau, tout est parfait mais beaucoup trop calme à son goût. Le mec se dit qu'il irait bien faire un petit tour en enfer voir à quoi cela ressemble.

Il va donc demander la permission à St-Pierre qui lui accorde un séjour d'une semaine. Le type descends au sous-sol et y découvre des paysages à couper le souffle, des mets succulents, des danseuses aux seins nus et une fête à tout casser.
 
Puis au bout d’une semaine, retour au paradis. Le type s’ennuie à nouveau. Il retourne voir St-Pierre et lui demande cette fois s'il ne pourrait pas s'établir en enfer. St-Pierre semble attristé et lui demande s’il a bien réfléchi. C’est oui, c’est même son dernier mot et le voilà qui redescend illico. Mais à peine entré, l'horreur... Des démons le passent sur le gril, le fouettent et lui font subir les pires sévices.
 
Que s’est t-il passé depuis la dernière fois ? Où sont les filles ? Où est le casino ? Le diable lui répond : La dernière fois, vous étiez en vacances !"
 
 

 

2 Commentaires

je ne connais pas assez bangkok, je n'y suis resté que deux jours mais j'ai trouvé effectivement la cuisine excellente. Mais de toute facon, les villes où les gens ne parlent pas d'argent se font tr-s rares ;-) Désolé de vous répondre si tard, je suis de retour en Chine et mon vpn était bloqué, le blog était par conséquent quasi inaccessible

Mais comment peut on se réjouir d'être à BKK, cette ville bruyante, polluée, où les gens ne vous parle que d'argent, d'acheter... OK il y a la bonne nourriture sur les marchés dans les petits coins. bonnes vacances