Jeux Olympiques, de Pékin à Londres

Les Jeux Olympiques de Londres débutent officiellement ce vendredi soir par la cérémonie d'ouverture. Clin d’œil et passage de relais en images, avec cette exposition au « Cube d’eau », la piscine olympique de Pékin

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Station du tube, grande roue et bus londonnien, la piscine olympique au nord de la capitale chinoise vit elle aussi à l'heure de Londres. Clic clac ! Les visiteurs se prennent en photo devant les images de London 2012. On y est presque !
 

 

Et ca y est, c'est parti ! Après Zhang Yimou c'est aussi un  réalisateur qui est à la baguette dans le stade de Londres ce vendredi soir. Dany Boyle nous a offert un spectacle peut-être un peu moins magistrale qu'en 2008, mais tout aussi féérique et surtout truffé d'un humour "so british" qui avait manqué aux jeux précédents.

 

 

"Il y a quatre ans, c'était vraiment impressionnant, tellement que c'en n'était pas drôle. Je repensais aujourd'hui à la controverse suscitée par le fait qu'on avait écarté de la cérémonie la petite chanteuse à la voix d'or, mais aux dents croches... Mr Bean n'aurait pas fait les auditions, c'est sûr ! " se souvient une consoeur de la télévision canadienne. 

 

►Vidéo cérémonie d'ouverture JO 2008

 

La cérémonie des 29eme Jeux Olympiques il y a quatre ans à Pékin reste inégalée sur le plan du souffle esthétique. Chorégraphie monumentale, le spectacle célèbrait les grands moments de la civilisation chinoise, de Confucius à la conquête spatiale. Magnifique mais avec un manque de décontraction qui a finit par figer la fête. La capitale chinoise était alors "nettoyée" de ses brochettes ouighours, de ses migrants, de ses tee-shirt relevés sur le ventre et de ses "cracheurs" de trottoirs. "Vivement que cela se termine, Pékin est tellement triste et sans vie pendant les jeux" m'avaient alors confié des étudiants dans le quartiers des cafés concerts de Guloudongdajie. Isolés dans leur bulle du parc olympique, les athlètes eux visiblement s'étaient régalés.       

 

 

JO 2008 : Bye Bye Beijing by rfi

 

 ►14 août 2012 Londres c'est fini, rendez-vous à Rio ! En écho aux dirigeants chinois, la presse à Pékin a félicité les performances de ces athlètes. La Chine a fait moins bien qu'en 2008, avec 38 médailles d'or aux jeux londonniens contre 51 à domicile. La Chine reste toutefois une très grande puissance sportive, malgré cette deuxième place qui a parfois du mal à passer. A lire sur rfi.fr, les médias chinois ont critiqué les "erreurs d'arbitrage" et la "discrimination" dont aurait été victime la délégation chinoise. "Pékin c'était mieux" montre ainsi le sondage du Global Times réalisé entre le 8 et 13 août dernier auprès de 1700 personnes dans 15 villes et provinces de Chine. Pour 85 % des personnes interrogées par le quotidien anglophone : « les Jeux de Londres ont clairement porté préjudice aux athlètes chinois »

 

Londres 2012 aura donc suscité le débat en Chine et pas uniquement sur les questions d'arbitrage. La pression mise sur les athlètes, la comptétition a tout prix ont été également vivement critiquées par les internautes. Le modèle d'entrainement à la Chinoise doit évoluer s'accordent aujourd'hui de nombreux experts notamment dans les pages de Caixin