A propos

Pour le titre nous avons longuement hésité...

Certains étaient déjà pris : C’est du chinois (de la blogissime Ursula Gautier du Nouvel Obs), Blog de Chine (de mon camarade Arnaud de la Grange du Figaro), Quand la Chine déblogue (de mon ami Brice Pedrolleti du Monde),  Chinopsis (les belles images de ma copine Adeline Cassier), Carnets de Chine (les reportages de Jordan Pouille dans la grande Chine), La diplomatie du panda (Jordan toujours mais sur Mediapart), Echos d'Asie (du camarade Gabriel Grésillon des Echos à Pékin), Un Œil sur la Chine (et en l’occurrence celui de l'un des grands  photographe de la Chine d'aujourd'hui Gilles Sabrié), L'oeil de Pékin (de l'ami Suisse Rémi Quesnel),  Chinatown (le quartier chinois de Pierre Haski dans Rue 89), Aujourd'hui la Chine (le site des expatriés francophones en Chine avec l'humour et le talent de Claude Lely ), Sino media (de l'excellent Renaud de Spens), L'empire Weibo, l'actu via le net et les réseaux sociaux par l'équipe du Monde Asie.

Nous n’avons pas retenu : Pékin express (trop vu à la télé), Casse-tête chinois (peu avenant), Pékin moyen (idem), Chine toc, le blog de toutes les contrefaçons (trop parti pris), Mao sait tout (idem), Quand la France s’éveillera (top décalé), In the mood for dove (trop savonneux), Chine de vie (trop déprimant), Mad In China (trop fou), Mao, c’est tout (trop réducteur), Connard laqué (trop agressif), Chinexplicable, Chinécoutable, Chinehumaine (trop, trop), Le petit livre bouge (trop allusif), Hutong sweet hutong (trop pékinois), Sound of China (trop DJ), La grande tripaille (trop cru) ; Braguettes chinoises (trop scabreux), Chancre de Chine (idem), La route de la loi (trop juridique), Machin ma Chine (trop n’importe quoi), Lettre de Chine (trop littéraire), Cité inédite (trop plat), Palais des thés (trop mariage frères), Ancre de Chine (trop marin), L'empire du moyeu (trop route), Le pire du milieu (trop négatif), La route de la foi (trop religieux), Les 365 jours de Pékin (trop journal), L’empire du milliard (il en manque)  

L’auteur : Actuellement en désoeuvrement programmé dans le nord-est asiatique, je viens de quitter la Chine après trois ans et six mois de correspondance en tant qu'envoyé spécial permanent de Radio France Internationale à Pékin. Ancien correspondant en Corée du Sud pour le journal Libération (1997-1998), je fréquente l'Asie du Nord depuis maintenant une vingtaine d'années. Journaliste à la radio du monde, RFI me permet depuis plus de dians ans maintenant de raconter au micro les gens que je rencontre...   

 

-->