Tiananmen 28.10 : La piste ouïghours ?

La jeep en flamme de la place Tiananmen conduit-elle au Xinjiang ? Un document de la police a beaucoup circulé sur les réseaux sociaux hier soir indiquant que les autorités chinoises étaient à la recherche de deux suspects portant des noms ouïghours, la minorité musulmane et turcophone du far-ouest chinois. Dès hier soir, les contrôles d’identité des clients ont été renforcés dans les hôtels et les bains publics de Pékin et ses environs, et leurs véhicules doivent être soumis a une fouille minutieuse "pour éviter de nouveaux attentats" indiquait ce document en mandarin.

Chine : La justice selon CCTV

Elles sont terribles ces deux images de la justice télévisée en Chine. D’un côté, l’ancien dirigeant communiste Bo Xilai apparemment souriant lors du rejet de l’appel de sa condamnation à perpétuité par la cour suprême du Shandong dans l’est du pays ; de l’autre, le journaliste Chen Yongzhou « confessant » publiquement avoir publié de fausses informations contre de l’argent via les caméras de la télévision centrale de Chine. Elles sont terribles ces deux images, car elles se veulent les témoins d’une justice en marche.

Chine : La maison ne fait plus crédit, aux officiels

Il en avait tellement assez des impayés ce restaurateur de la province du Henan, qu’il a finit par l’écrire sur une immense banderole accrochée à la façade de son établissement spécialisé dans le pied de cochon. Trois ans déjà que les notables du village se régalaient à l'oeil. Au total : Près de 80 000 euros d’impayés ! Et les mauvais payeurs étaient des cadres du gouvernement local.

 
 

Chine : Un sosie d’Obama porte plainte pour non respect du droit à l’image

 

Il a le sourire du président américain sur la photo, mais il n’a pas plus vraiment le cœur à rire Ilham Anas. Agé de 39 ans, ce sosie indonésien d’Obama regrettait la fin de l'Obamania. Il vient maintenant de porter plainte contre une compagnie textile chinoise qui aurait utilisé son image pour faire la publicité de ses produits, sans aucune contrepartie. Ilham est photographe, il connait le droit à l’image. Il a donc déposé une requête devant les autorités judiciaires chinoises. La plainte a été acceptée nous a confirmé ce jeudi le tribunal de Shunyi dans la banlieue de Pékin. A suivre…  

 
 
 
 

 

 
 

Chine : Quand l’argent ne passe pas par les fenêtres

 Si vous apercevez de jolies fenêtres sur les nouveaux HLM construits le long de la route de Yichang dans l’est de la Chine, attention la plupart sont des… trompes l’œil ! Voilà ce que révèle un internaute ce jeudi. Les fenêtres ont été peintes sur trois bâtiments d’une zone résidentielle dans le nord de Qingdao, la grande ville balnéaire de la province du Shandong.

Dessin paru sur weibo jeudi 24.10.2013
 

Chine : La pollution en chansons

"Ouf, on respire » nous confiait ce mercredi matin la mère d’une amie à Jilin dans le nord-est de la Chine. Les « gens du nord » peuvent reprendre une vie normale après trois jours de pollution extrême. La visibilité est revenue hier mardi après-midi, délivrant des paysages paralysés par un épais brouillard de fines particules, notamment dans les villes de Harbin, Shenyang, Jilin et Changcun. Un « air apocalypse » chanté ce mercredi dans un clip vidéo.

 
 

Corée du Nord : Les rois de la glisse

Les chefs de la propagande à Pyongyang sont décidément les rois de la glisse. Après nous avoir raconté dix mois de furieux travaux au col de Masik, où la Corée du Nord entend dérouler des pistes de ski dignes des plus belles stations alpines, voilà que les aéroglisseurs sont de retour. 130 engins amphibies seraient ainsi prêts à fondre sur les côtes de la Corée du Sud selon l’agence sud-coréenne Yonhap.

 
 

Manmohan Singh à Pékin, la danse de l’éléphant et du dragon

Le registre animalier est souvent employé quand les deux géants asiatiques se rencontrent. On a ainsi vu passer récemment dans la presse chinoise, un dessin montrant l’éléphant indien et le panda chinois, pesants leurs arguments, assis sur une balançoire à bascule. A défaut de la traditionnelle danse du lion, nous aurons donc aujourd’hui une « danse du dragon et de l’éléphant ».

 
Le dragon plus gros que l'éléphant sur le site d'information de la province chinoise du Yunnan. 
 

Chine : Xi Père & Fils

La Chine avait donc deux anniversaires à célébrer cette année. Les 120 ans de la naissance de Mao le 26 décembre prochain et le centenaire de Xi Zhongxun hier mardi 15 octobre. Si les dynasties rouges ne vous sont pas familières, Xi Zhongxun est un ancien vice-Premier ministre Chinois décédé en 2002 à l’âge de 89 ans. C’est surtout le père de l’actuel président Xi Jinping. En faisant référence à la figure du père, le chef de l'Etat entend consolider son pouvoir.

 

Chine : Mao revient en dessin animé

Ce dessin animé en 3 D raconte l’enfance du « grand timonier ». Il fait partie des trois films « cadeaux » comme disent avec humour les internautes chinois, offerts pour le 120ème anniversaire de la naissance de Mao le 26 décembre prochain. Les auteurs ne se sont pas foulés pour le titre : « Le jeune de Shaoshan, l’histoire de Mao Zedong. »

 

Chine : Des « mouchards » dans les véhicules officiels pour lutter contre les "privilèges invisibles"

La cure d’austérité initiée par le président Xi Jinping se poursuit en Chine. Au travers de cette campagne de moralisation des institutions, le parti unique qui gouverne la deuxième économie du monde tente de redorer son balson. Avec des initiatives parfois surprenantes : Dans la ville de Yueyang (sud), les 4 000 véhicules officiels sont désormais dotés de GPS qui font office de mouchards

Chine : L’inventeur de la cigarette électronique rêve désormais d'une "machine anti-pollution"

Les cigarettes électroniques resteront donc en vente libre. Les eurodéputés qui ont voté dans leur majorité pour le renforcement de la législation anti-tabac ont épargné les e-cigarettes. Un choix qui satisfait le chinois Hon Lik qui a inventé la e-cigarette il y a plus de dix ans maintenant

Hon Lik avec un e-cigare devant ses bureaux à Pékin / Photo SL
 

Canton l’africaine 1 : Des footballeurs devenus hommes d’affaires

Pour la première fois depuis 15 ans, un club chinois atteint la finale de la Ligue des champions de la Confédération asiatique de football. Le « Guangzhou Evergrande » affrontera le FC Séoul le 25 octobre prochain. Sous la baguette du maestro Italien Marcello Lippi, le club de Canton qui compte deux Brésiliens et un Argentin dans ses rangs, fait aujourd’hui rêver les footballeurs jusqu’en Afrique. Des joueurs qui ont pourtant bien du mal à trouver leur place en Chine.

Photo SL 

Chine : Le nom des touristes est écrit partout

 

Les Chinois en vacances n’ont qu’à bien se tenir. A l’occasion des congés de la « semaine en or » autour de la fête nationale du 1er octobre, les recommandations pleuvent sur les Tour operators. Les autorités ont plusieurs fois dénoncé les comportements de certains touristes chinois jugés « nuisibles à l’image du pays ». L’administration nationale du tourisme se lance aujourd’hui dans la pédagogie, en publiant sur son site internet un guide des bons usages en voyage

 

 

Bo Xilai condamné à la prison à vie

Cette photo était inimaginable il y a encore deux ans. Le voici menotté et raccompagné par les policiers du tribunal intermédiaire numéro 3 de Jinan à l'est de la Chine, Bo Xilai. A 64 ans, le dirigeant chinois déchu a été condamné ce dimanche à la prison à vie, l’ensemble de ses biens lui sont confisqués.

Chine : La bière à la fête à Pékin

La France a la fête de la musique, l’Allemagne a la fête de la bière qui s’exporte aussi à l’étranger et notamment en… Chine ! Pour la première fois cette année et jusqu'à samedi, Pékin accueille la célèbre « Oktoberfest » de Munich. Des tentes, des litres et des litres de houblons, et des saucisses... à la baguette évidemment

Chine : Putain c´ qu´il est blême, mon H&M

Je vous avais promis les coulisses du bureau de RFI à Pékin, et finalement je vous emmène faire les courses. Après un été au centre commercial, voici un jour de récup passé à faire les magasins de fringues de la capitale chinoise. Avec une surprise : Le Made in China n’est plus omniprésent dans les rayons comme il y a encore quelques années. 


 
 

Un rêve chinois en couleurs, mais pas pour tout le monde

En attendant d’hypothétiques réformes, vive la propagande ! Les affiches inondent les rues des grandes villes chinoises depuis cet été. Fini les traditionnelles banderoles rouges et blanches, le « rêve chinois » -slogan des nouveaux dirigeants communistes- s’étale désormais en grand format et en couleurs. Engagement de la jeunesse pour l’avenir du pays, respect des anciens, amour de la patrie et surtout du parti bien sûr, l’ère Xi Jinping est d’abord une ère de communication. Les affiches sont partout, mais le rêve nulle part.

 
 

Chine : Rumeur, 500 retweets tu meurs !

C'est un nouveau coup porté contre les internautes chinois. Le dispositif de mesures présenté ce lundi par les plus hautes instances judiciaires chinoises est officiellement destiné à lutter contre la diffusion de « rumeurs » sur internet. Certains craignent surtout qu’il soit un moyen  de bâillonner les réseaux sociaux. Les « calomniateurs » comme les appellent les médias officiels, seront en effet désormais passibles d’amendes et même de trois ans de détention, si une « fausse information » postée sur le web est rediffusée plus de 500 fois.

 
 

Chine : Pékin lance une nouvelle croisade du net

La nouvelle a surpris tous les observateurs cette semaine. La très discrète et toute puissante autorité de lutte contre la corruption au sein du Parti communiste chinois a décidé de sortir de l’ombre via une nouvelle page web où les internautes peuvent dénoncer les fonctionnaires corrompus. Une annonce qui intervient après la publicité donnée au «  procès du siècle », celui du dirigeant déchu Bo Xilai, où pour la première fois une partie des rapports d’audience a été diffusée sur les réseaux sociaux. Une offensive qui entre aussi dans la campagne anti-corruption et contre les « ennemis du système » lancée par le président Xi Jinping. Pékin semblant aujourd’hui vouloir reprendre du terrain sur la toile aux cybers activistes et autres poils à gratter du régime.