Archipel contesté : Pékin découvre ses cartes

Voilà qui devrait relancer le bras de fer entre Pékin et Tokyo en mer de Chine orientale. La Chine a en effet décidé ce week-end d'établir une nouvelle « zone d’identification de la défense aérienne » (ZIDA). Problème : La zone en question englobe l’archipel Diaoyu-Senkaku, sous contrôle Japonais mais revendiqué par les Chinois. Elle constitue donc sur le papier une menace aux aéronefs qui refuseraient de respecter les règles du ministère chinois de la défense. 

 

Quand la Chine rétrécit

La Chine a encore rétréci ce mardi. Cette fois l’annonce n’a même pas eu besoin de la fanfare des médias officiels. Seule une dépêche de l’agence Chine Nouvelle est venue marquer l’évènement. Un nouveau TGV relie désormais Pékin à Nanning à l’extrême sud du pays, et cela en moins de 10 heures ! Lorsque nous nous sommes rendus dans la capitale de la province autonome du Guangxi cet été, nous avons passé 26 heures dans le train.

 

Chine : Big bang pschitt !

Lire dans les feuilles de thé est probablement aussi risqué que de prédire l’avenir grâce au marc de café. Le jeu nous a portant tous occupé ces derniers jours à Pékin. Experts économiques, sinologues et bien sûr journalistes, tout ce petit monde a tenté de deviner ce qui sortirait du chapeau des dirigeants chinois réunis à huis-clos dans un hôtel de la capitale. Réformes, révolutions, ou promesses sans lendemain ? Très franchement, le "plenumologue" donne sa langue au chat.

Dopée par sa victoire en ligue des champions d'Asie, la Chine rêve de la coupe du monde

La presse chinoise n’a pas fini de célébrer la victoire du Guanghzou Evergrande samedi en ligue des champions d’Asie. Avec un score de 1-1 lors du match retour contre le FC Séoul, le club de Canton est devenu le premier club chinois à remporter la Coupe de la Confédération asiatique de football depuis 1990. Une victoire qui fait pousser des dribles. Le Président chinois se dit passionné de football. Il ne rêve plus maintenant que d'organiser la Coupe du monde en Chine.

 

Chine : Boulimie de cyber shopping le jour de la fête des célibataires

Les livreurs n’ont pas chômé cette nuit en Chine. Depuis hier soir minuit, et jusqu’à deux heures ce matin, plus d'un milliard d’euros d’achats ont été effectués sur les boutiques en ligne. Créée en réponse à la Saint Valentin, la "fête des célibataires" tombe le 11 novembre. Le "11/11" ou le chiffre 1 répété 4 fois, un symbole de solitude pour les Chinois. Pour se consoler, les célibataires bénéficient de promos sur internet. Mais depuis deux ans, la « fête des célibataires » est surtout devenue une fête du shopping,  puissance Chine. 

Dessin paru dans le quotidien du soir de Yangcheng

Chine : Du taekwondo à l’hosto

Des médecins qui terminent sur un lit d’hôpital après avoir été agressés par leurs patients, le phénomène est presque devenu banal en Chine et nourrit régulièrement la rubrique faits divers des journaux. Le nombre des violences commises à l'encontre des personnels médicaux a en effet augmenté de près de 28 % l'an passé. Pour se défendre, les hôpitaux chinois n’hésitent plus à proposer des stages d'auto-défense aux médecins et infirmières.

 

Chine : Le voyage vers l’ouest de Xi Jinping

« C’est beau, mais c’est loin » avait l’habitude de dire l’ancien président français Jacques Chirac lors de ses visites en province. Une plongée dans le cœur des hommes à laquelle n’échappent pas les dirigeants chinois. Malgré le peu de concurrence entre les partis politiques en Chine -il n'y en a qu'un-, les officiels chinois ne sont pas les derniers pour ce qui est des tournée de poignées de main. Le président chinois était ainsi complètement à l'ouest dimanche, avec une périgrination dans les montagnes de Wuling -province du Hunan- raconte la présentatrice de CCTV.

Salut Claude

Si la distance atténue quelque peu le fracas du monde, elle n’enlève rien à la douleur de la perte d’êtres chers. On aurait tant aimé qu’elle ne soit pas vraie, qu’elle s'égare en cours de route cette terrible nouvelle. Mais elle a fini par arriver jusqu’en Chine : Ghislaine Dupont et Claude Verlon ont été assassinés sur une route de Kidal au Mali. La brutalité des faits touche ici le cœur d’une famille. 

 

8 questions autour du « 11 septembre » chinois

Il était un peu plus de midi, ce lundi 28 octobre, lorsqu'une voiture folle est arrivée à pleine vitesse sur un trottoir de l’avenue Chang’an à Pékin, fauchant les passants avant de s’embraser au pied du portrait de Mao place Tiananmen. Cet « accident majeur » requalifié en « attaque suicide » puis en « acte terroriste » par les autorités chinoises, a fait immensément moins de victimes que les attentats du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis. La portée de l’attaque serait toutefois la même à en croire Pékin. Sur le plan symbolique, c’est bien le cœur du pouvoir chinois qui était visé.

 
 

Tiananmen 28.10 : La piste ouïghours ?

La jeep en flamme de la place Tiananmen conduit-elle au Xinjiang ? Un document de la police a beaucoup circulé sur les réseaux sociaux hier soir indiquant que les autorités chinoises étaient à la recherche de deux suspects portant des noms ouïghours, la minorité musulmane et turcophone du far-ouest chinois. Dès hier soir, les contrôles d’identité des clients ont été renforcés dans les hôtels et les bains publics de Pékin et ses environs, et leurs véhicules doivent être soumis a une fouille minutieuse "pour éviter de nouveaux attentats" indiquait ce document en mandarin.