Chine : Un dernier billet pour la route…

Voilà une semaine que nous avons quitté Pékin, sans même prendre le temps de vous dire au revoir chères lectrices et chers lecteurs de ce blog. Un grand merci à tous pour votre fidélité. Après trois ans et demi de correspondance chinoise pour RFI, il est temps de laisser la place à ma successeure.

 

Chine : Des cadres du parti racontent leurs « confessions sous la torture »

Les langues se délient en Chine. Depuis que la Cour suprême a annoncé fin novembre dernier la fin souhaitée des « confessions obtenues sous la torture », des cadres locaux du parti communiste ont décidé de raconter l’horreur des interrogatoires qu’ils ont subi : « C'était l’enfer sur terre (…) Pire que si on était des cochons ou des chiens... »

 

Chine : A la recherche de la classe moyenne

Le gouvernement chinois entend changer de modèle de croissance. Autrefois basée sur les exportations d’un « made in china » à bas coûts de « l’atelier du monde »,  la croissance chinoise devra à l’avenir reposer sur le marché intérieur et donc sur une classe moyenne amenée à se développer. Pour la sociologue Guo Yuhua, on n'y est pas encore...

 Guo Yuhua, Pékin, Janvier 2014 Photo SL

Le patron d’Airbus Chine vise 2000 Airbus dans le ciel chinois d’ici à 2020

Les hangars d’Airbus Tianjin situés à une 1/2 heure de TGV de la capitale chinoise sont l'une des étapes obligées pour les dirigeants européens de passage en Chine. Ce fut encore le cas le 24 février dernier lors de la venue de Laurent Fabius à Pékin. Le contrat de l’usine d’assemblage de l’avionneur européen doit être renouvelé à l’occasion de la visite du président Xi Jinping à la fin du mois en France.

Eric Chen, président d'Airbus Chine

Chine : L’attaque au couteau du « 3.01 » suscite le débat sur l’internet

L’évènement restera sous le nom de « 3.01 », ou la plus importante attaque terroriste menée à ce jour sur le territoire chinois. Il était un peu plus de 21 heures hier soir samedi 1er mars, lorsqu’un groupe armé de couteaux s’en est pris aux voyageurs de la gare de Kunming dans le sud-ouest du pays. Le bilan encore provisoire fait état de 29 morts et de plus de 130 blessés. Une tuerie qui selon Pékin porte la marque des séparatistes ouighours

 

Sochi : Les gamelles de la victoire pour la première médaille d’or chinoise

Les derniers seront les premiers et le 500 m glace est devenu parole d’évangile pour la patineuse de vitesse Li Jianrou. La vidéo ci-dessous a rendu les commentateurs circonspects dans un pays rarement absent des podiums. Cette première médaille d'or chinoise à Sochi rappelle en effet celle de l'Australie aux JO de Salt Lake City en 2002.

 

Chine : Yutu, le "lapin de jade" est sorti de son coma lunaire

Il fait frisquet la nuit sur la lune et les moins 180 degrées au thermomètre ont de quoi engourdir un robot d'exploration spatiale. Depuis le 25 janvier, Yutu, le véhicule lunaire chinois ne donnait plus signes de vie. Ce matin, le "lapin de jade" s'est réveillé ! Yutu est sorti de son coma a annoncé l’agence Chine Nouvelle

Chine : « Papa, j’ai été arrêté dans la capitale du sexe. »

La campagne anti-prostitution se poursuit à Dongguan. 108 personnes ont été arrêtées hier dans la « capitale du sexe » suite à la fermeture de 12 clubs, saunas et hôtels proposant des amours tarifées à leurs clients. Une opération ultra médiatisée qui pourrait coûter jusqu’à 50 milliards de yuans à l’économie de la ville et qui a donné des idées à des petits malins jusque dans la capitale chinoise. Attention aux arnaques prévient la police de Pékin !

 
 
 

Chine : Nouvel an lunaire, pétards et pollution

C’est un « petit » indice de pollution qui a réveillé les Pékinois ce matin. Petit étant ici évidemment une façon de parler, sachant qu'un taux de 160 microgrammes de fines particules par mètre cube équivaut à trois fois le seuil critique de l’organisation mondiale de la santé. Le bureau de la météo de Pékin y voit en tous cas un motif de réjouissances. Les autorités disent avoir évité « l’Airpocalypse » constaté encore l’année dernière avec un index de pollution approchant les 500. Et cela grâce à une nouvelle campagne de prévention contre les feux d’artifices. Pourvu que ça dure...  Ce soir, la capitale chinoise était de nouveau plongée dans le brouillard

Le « Baozi Style » du président chinois Xi Jinping

La vidéo a été mise en ligne à l’heure du déjeuner sur les réseaux sociaux chinois. C’est à n’en pas douter le futur tube de ce nouvel an lunaire placé sous le signe du « cheval ». Surfant sur le coup médiatique du chef de l’état se rendant dans un restaurant de petits pains farcis au début du mois dernier à Pékin, certains ont eu l’idée de composer un tube à la gloire du président Xi Jinping. Cela s’appelle tout simplement : « Le restaurant de Baozi », du nom de ces beignets à la vapeur dont raffolent les Chinois. Une vidéo qui suscite à la fois l'étonnement, l'hilarité et un déluge de sarcasmes de la part des internautes.  

 

Xu Zhiyong : « Pour la liberté, la Justice, et l’Amour » en Chine

Le slogan du « Mouvement des Nouveaux Citoyens » en Chine tient désormais en cinq caractères :  自由,公义,爱”. Et trois mots : "Liberté, Justice, et Amour". La sainte trinité des défenseurs des libertés en Chine est aussi le titre retenu par Xu Zhiyong pour sa déclaration devant le tribunal intermédiaire n°1 de Pékin le 22 janvier dernier. 

Chine : Pollution, rien de nouveau sous le soleil

C’est ce qui s’appelle prendre des vessies pour des lanternes, et ici probablement ses désirs pour des réalités. Non, les Pékinois ne sont pas contraints d’assister au lever de soleil sur écran géant en raison de la pollution comme le laissaient entendre certains tabloïds ce week-end. Le lever de soleil en question, diffusé devant le Palais du Peuple place Tiananmen, fait partie d'un film de promotion des provinces chinoises et notamment du Shandong à l'est du pays.

 

Chine : Le mystère des bouddhas nus sur les toits

Les deux bouddhas géants n’auront finalement tenus que deux jours accrochés sur les toits de Jinan. Il faut dire que les deux mastodontes étaient nus comme des vers et que cela risquait de « porter atteinte à l’image de la capitale du Shandong » fait savoir ce lundi le quotidien Huanqiu Shibao.

 

Ilham Tohti, la « voix des ouighours » arrêté à Pékin

Le motif de l’interpellation reste encore flou. Officiellement, c’est pour « infraction à la loi » qu’a été arrêté Ilham Tohti à Pékin. Le professeur à l’Université centrale des nationalités a été interpellé mercredi et conduit dans un endroit inconnu en compagnie de sa mère a fait savoir à l’AFP, son épouse Guzaili Nu’er. Responsable du site internet Uygurbiz.com, cet intellectuel donnait régulièrement des informations concernant la répression visant les habitants de la région autonome du Xinjiang dans le far-ouest chinois.

Chine : Le roi du sexe à piles

L’empereur du « sex-toy », l’homme qui fait bander les chinois, c’est lui !  Su Weiguo a ouvert son premier sex-shop à Pékin il y a vingt ans. Depuis c’est l’un des plus importants grossistes de l’industrie mondiale de la galipette. Ses jouets pour adultes consentants sont capables dit-il de réveiller une libido de panda. Ils se vendent aujourd’hui partout dans le monde et notamment en Europe.

 

Shanghai, en bout de ligne

C’est un travail passionnant qui vient d'être publié dans la collection "Portraits de villes" aux éditions Be-Pôles. Pendant deux mois, Liz Hingley s'est promenée aux marges de Shanghai. La photographe britannique a pris le métro avec son appareil photo. Clic Clac ! Terminus, personne ne descend ! Les dernières stations de la ville monde sont à l’image d’un pays en chantier permanent.  

Photo Liz Hingley

Chine :Tintin reporter interdit au Tibet

C’est l’anniversaire de Tintin ce vendredi. Traduites en 77 langues et vendues à plus de 230 millions d’exemplaires, les Aventures de Tintin sont nées il y a 84 ans, un 10 janvier 1929, dans le supplément du journal le Vingtième Siècle. La profession était visiblement à la mode à l'époque : Tintin est  journaliste et accompagné de son célèbre compagnon Milou, un hommage rendu par Hergé aux plumes qu'il admire en 1929 (Albert Londres – Joseph Kessel – Henri Béraud). Parmi les chefs d’œuvres d’Hergé, Tintin au Tibet a été salué par la critique comme la meilleure BD de tous les temps. Une occasion de s’attrister de la fermeture du Tibet aux journalistes. Aujourd’hui Tintin reporter ne pourrait probablement pas se rendre à Lhassa, les autorités chinoises ayant décidé de vérouiller l'information en provenance de la région autonome. Les plateaux tibétains sont de cette manière devenus l'une des zones les plus fermées au monde, sachant que la Corée du Nord a autorisé l’agence Associated Press à installer ses bureaux à Pyongyang.  

 

Chine : Diplomatie par la bande

Le Conseil des Affaires d’Etat chinois a nommé deux nouveaux vice-ministres des Affaires étrangères ce jeudi : Messieurs Wang Chao et Zhang Ming. Comme le pouvoir chinois, la diplomatie chinoise fonctionne de manière collégiale, ce qui démultiplie sa force de frappe. La Chine compte ainsi pas moins de trois ministres des Affaires Etrangères en réalité. Un ministre des Affaires Etrangères « civil » (Wang Yi), un conseiller d’Etat auprès du Premier ministre, l’un des principaux architectes de la diplomatie chinoise (Yang Jiechi), et enfin un conseiller du département de liaison aussi surnommé le « ministre des Affaires Etrangères du parti ». Cette diplomatie qui ratisse large et difficile à suivre, nous fait repenser à cette phrase d’un diplomate occidental : « En deux ans, les Chinois parviennent à visiter tous les pays de la planète à un niveau quasi présidentiel, des Etats-Unis aux îles Tonga nous expliquait ce dernier. Ils font au moins trois pays par voyage et en retour il demande l’exclu ! » Demain 10 janvier, le ministre des Affaires Etrangères, Wang Yi, sera au Sénégal, pour la fin d'une tournée africaine qui l'a mené en Ethiopie, à Djibouti et au Ghana.  

Photo / Le ministère "bunker" des affaires étrangères à Pékin

 

Chine : Xi Jinping, l’omniprésident

Si la France a à sa tête un « président normal », voilà un an que le patron de la deuxième puissance économique du monde revendique une image simple et proche du peuple. Le président chinois ne porte pas de cravate lors des réunions de fin de semaine, et déjeune désormais dans le restaurant de madame et monsieur tout le monde. Xi Jinping est pourtant le dirigeant communiste qui a accumulé le plus de pouvoir depuis Deng Xiaoping. Une omniprésidence qui risque de décevoir si les réformes ne viennent pas.     

Chine : Un professeur à genoux pour exiger la transparence du patrimoine des officiels

Le changement d’année est pavé de bonnes résolutions, parfois difficiles à tenir surtout quand elles engagent les autres. Il a parié, et il a perdu Fan Zhongxin ! Il y a un an, ce professeur de droit à l’Université Normal de Hangzhou jurait que tous les fonctionnaires de niveau de village ou de district rendraient public leur fortune personnelle. Un an après, voici donc notre professeur à quatre pattes pour se punir de ne pas avoir obtenu ce qu’il annonçait